Il Delirio fantastico – Mercredi 14 novembre 2018

Mercredi 14 novembre 2018 à 20h 30

Eglise Saint-Exupère

 

Pour réserver Cliquer ici


« Amour profane, amour sacré »


Autour de Claudio Monteverdi et Tarquinio Merula
Musique italienne des XVIe et XVIIe siècles

Au fil des saisons Il delirio fantastico s’impose avec détermination dans un paysage musical où bien des sensibilités se sont déjà largement exprimées. Entouré de jeunes musiciens spécialisés dans la musique baroque et le jeu sur instruments anciens, le claveciniste Vincent Bernhardt a su forger dès 2009 un esprit de reconquête pour une approche plus personnelle d’un héritage particulièrement ample et riche. « Fraîcheur », « finesse » et « vitalité » sont les marques d’un travail en profondeur où le subtil maillage tissé entre les multiples influences prend tout son sens. Se manifeste alors cette envie de partager avec « enthousiasme » un beau moment de musique.

 

Interprètes

Vincent Bernhardt – clavecin et direction

Laureen Stouligsoprano

9 musiciens

 

Au programme

Claudio Monteverdi (1567-1643) 

Io la musica son (Prologue d’Orfeo)

Si dolce è il tormento

Chiome d’oro

Laudate Dominum

Damigella tutta bella

 

Tarquinio Merula (1595-1665) 

Su la cetra amorosa

Canzonetta Spirituale sopra alla nanna

 

Marco Uccellini (1603-1680)

Aria quinta sopra La Bergamasca

 

Salomone Rossi (1570-1630)

Gagliarda detta La Zambalina

 

Andrea Falconiero (1585-1656)

Passacaglia

La suave melodia

Battaglia de Barabaso yerno de Satanas (Il primo libro di Canzone, Sinfonie, Fantasie, etc.)

 

Alessandro Piccinini (1566-1638) 

Toccata (théorbe seul)

 

Biagio Marini (1594-1663) 

Sinfonia del sesto tono

Sinfonia del primo tono

 

Giovanni Battista Buonamente (1595-1642)

Sonata quinta sopra Poi che noi rimena

Gagliarda primo (Varie sonate 4)

 

Francesco Da Milano (1497-1543)

Fantaisie (harpe seule)

 

Barbara Strozzi (1619-1677)

Che si può fare